Les meilleurs jeux-vidéo de 2016, les meilleures exclus et le choix de la rédaction

Quelle saison que cette année 2016 ! Au fil des mois, les joueurs ont pu découvrir de nombreux titres marquants, oppressants, tiraillants, mais toujours prenants et plus que bien réalisés ; retour sur les meilleurs jeux-vidéo de 2016, sans oublier, à la fin, le choix de la rédaction et le ; ou les jeux, qui auront le plus tourné dans la chaumière !

En attendant de découvrir les nombreuses perles promises pour 2017 ; ainsi que les autres surprises, pourquoi ne pas revenir, le temps de quelques minutes, sur certains jeux qui auront ponctué des jours, des semaines, voire des mois de jeux-vidéo ? Et puisque chaque jeu est différent, pourquoi ne pas offrir une mise en avant pour certains softs, dans des catégories précises ? Débutons, dès maintenant, avec les FPS, où le titre était très disputé par un trio de folie ; Battlefield 1, Call of Duty Infinite Warfare et Overwatch ; soyons gentils, et rajoutons également Titanfall 2, qui se montre bien plus nerveux et prenant que son aîné et qui pourra satisfaire de nombreuses envies lors des parties multijoueurs. Concernant Overwatch, il ne fait nul doute qu’il parvienne à obtenir le trophée de la catégorie de la nouvelle licence, mais sans pouvoir prétendre au titre de la catégorie FPS, malgré ses nombreuses qualités. Ici, tout se joue en fin de compte entre un Call of Duty Infinite Warfare assez novateur dans son déroulement et hautement futuriste, et un Battlefield 1, bien plus classique, renouant avec les Grandes Guerres. Dans cette lutte de chaque fin d’année, l’on pourrait bien assister à un envol de la licence Battlefield face à Call of Duty, tout comme ce fut le cas entre Fifa et PES. Vous l’aurez certainement compris, à la rédaction, le choix ne peut que se porter sur Battlefield 1 et ses joutes nerveuses et spectaculaires, capables de faire frémir les joueurs ; vous pouvez d’ailleurs retrouver le test de Battlefield 1 juste ici.

Les FPS ne vous plaisent pas forcément et vous préférez partir à l’aventure ? Penchons-nous alors sur les meilleurs jeux d’aventure de l’année 2016, tout du moins les jeux d’action-aventure. Ici, l’on constatera une concurrence féroce, mais qui sera dominée ; haut la main, par un titre en particulier. Avant de découvrir lequel parvient à remporter la palme, découvrons les autres prétendants, comme Dishonored 2 ; une exceptionnelle suite à Dishonored, qui se montre plus complet et bien plus fun à parcourir. Autre féroce prétendant, Watch Dogs 2. Ce dernier divise les foules, certes, mais la progression dans les rues de San Francisco se veut si jouissive que l’on oubliera bien vite les quelques défauts. Malgré cela (le test ici), Watch Dogs 2 ne parvient pas à rivaliser avec le grand vainqueur de 2016. Avant de l’évoquer, n’oublions pas non plus Deus Ex Manking Divided, qui se montre assez costaud dans son déroulement. Pour 2016, le meilleur de l’action-aventure est à chercher du côté d’une exclusivité, puisque c’est bien Uncharted 4 qui remporte la palme. Pas loin d’être le meilleur jeu de l’année 2016 toutes catégories confondues, Uncharted 4 est sans contexte un condensé du meilleur de l’action-aventure et parvient à se montrer grandiose sur tous les points. Killer app remarquable de Sony, Uncharted 4 ne fait que confirmer que Naughty Dog est un développeur de talent, et l’histoire est bien loin de se finir ; pour notre plus grand bonheur !

Après l’action-aventure, place à l’action la plus pure, avec de nouveaux titres aussi marquants que prétendants à rentrer dans l’histoire. Dès lors, difficile de ne pas évoquer Tom Clancy’s The Division ; un jeu sur lequel la rédaction aura passé des centaines et des centaines d’heures, ou encore Dark Souls III (oui, nous le classons dans l’action, malgré ses petits aspects RPG), qui parvient à gommer les défauts des premiers épisodes et offre une réalisation bluffante ; le seul bémol viendrait presque du fait que Dark Souls III se veut plus permissif qu’autrefois, sans pour autant tirer un trait sur sa difficulté légendaire. Malgré tout cela, difficile de ne pas offrir le titre à Gears of War 4, qui reprend goût à l’action, grâce aux nouveaux développeurs à l’origine de cette aventure désormais épique. Il faut dire que le boulot effectué par The Coalition (dont le seul vrai fait d’armes était Microsoft Flight en 2012), est exemplaire, sans pour autant tourner vers le ridicule. Gears of War 4 se veut plus nerveux que jamais et connaît quelques ajustements de jouabilité appréciable, couplés à un esthétisme plus que convaincant ; une belle expérience pour les joueurs PC et Xbox One !

Les meilleurs jeux-vidéo de 2016, les meilleures exclus et le choix de la rédaction

Du côté des RPG, l’année 2016 aura été plus avare en contenu et seuls quelques softs parviennent à sortir du lot. Tandis que les joueurs PC pouvaient s’éclater sur la nouvelle extension de World of Warcraft, le MMORPG qui ne cesse de séduire, les joueurs consoles s’adonnaient à de nouvelles aventures, d’abord sur l’archipel d’Alola, puis en compagnie de Noctis et ses Amis. Pour le premier, vous aurez forcément reconnu le nouvel opus de Pokemon (avec le test ici), qui vient enfin apporter de nouvelles bestioles ; plus ou moins réussies, à attraper. Les bases restent les mêmes, mais une certaine fraîcheur se dégage du nouveau système d’arènes. Toutefois, et loin d’être parfait, Pokemon Lune (ainsi que Pokemon Soleil) se doit de céder sa place à Final Fantasy XV, un titre attendu très longtemps et qui se sera voulu, au final, en demi-teinte. Si vous pouvez retrouver notre test ici, rappelons simplement que l’aventure se montrera parfois poussive et sans réelle âme, mais l’on osera dire que l’attente en valait la chandelle, Final Fantasy oblige. Meilleur titre RPG de l’année 2016, Final Fantasy XV ne sera pourtant pas passé loin de la correctionnelle.

Pour les amateurs de bolides et autres sensations de vitesse, l’on se plaira à retrouver nos amis en ligne sur une partie de Forza Horizon 3, tandis que les puristes s’attèleront sur F1 2016 (test ici) ou encore Dirt Rally, pour ne citer que ceux-là. En 2016, Codemasters aura réussi sa copie en livrant un très bon F1 2016 ; très abouti et possédant un pilotage assez juste, suivi d’un magistral Dirt Rally, un reboot appréciable de la licence, malgré un contenu bien trop light pour réellement séduire. En 2016, la palme de la course ne peut que revenir à Forza Horizon 3, qui prouve une nouvelle fois que Microsoft ne cesse de s’améliorer sur sa licence phare. Version plus ouverte ; et surtout plus libre, que son homologue qu’est Forza Motorsport, la licence Horizon se veut très forte et offre des paysages aussi uniques que divers et variés. Nerveux et accessible (pas trop toutefois), Forza Horizon 3 est un moment de liesse certain et parviendra à vous faire oublier des expériences consternantes, qui auront ponctué 2016.

Sur le plan du sport, pas de réelles surprises. Si PES 2017 parvient à redonner le sourire aux amateurs du ballon rond, c’est bien Fifa 17, qui, une fois n’est pas coutume, reste loin devant son concurrent. Si vous pouvez retrouver le test de Fifa 17 par ici, il est un autre jeu qui aura marqué les esprits, à savoir NBA 2K17. S’il n’est pas aussi prenant que Fifa 17 ; pas le même sport, ni la même prise en main, NBA 2K17 parvient à éclipser le fait qu’il était toujours destiné aux puristes du sport sur parquet. Pour sa nouvelle édition, NBA 2K17 se veut un poil plus simple à prendre en main. Cependant, le maître des jeux de sports en 2016 reste bel et bien ce Fifa 17 d’Electronic Arts, qui, non content de mettre en avant un mode solo assez remarquable, ne cesse de se peaufiner sur le plan du contenu. Ajoutons encore à cela un moteur graphique revu pour l’occasion, et vous vous retrouverez nez à nez avec le meilleur jeu de la licence, tout simplement.

Que ce soit de la stratégie ou du combat, l’année était relativement faiblarde pour les joueurs sur consoles de salon. Pour la première catégorie, l’on pourra alors citer XCOM 2, qui se permet d’améliorer le premier épisode sur de bien nombreux points, tout en affinant le contenu proposé, tandis que Street Fighter V reste le roi de la baston jouissive et technique, même si de nombreux aspects ; comme ce contenu trop faible, offre à Street Fighter V de nombreuses et vives critiques à travers le globe. De son côté, The King of Fighter XIV (test ici) parvient à se montrer constant dans ses efforts, notamment avec un contenu hors-normes. Malgré cela, The King of Fighter XIV reste moins prenant ; et percutant, que Street Fighter V, l’ultime référence des jeux-vidéo de combats en 2016.

Enfin, permettons-nous également de décerner un titre spécial pour l’accessoire PS VR de Sony, puisque certains jeux valent amplement le détour, entre deux parties endiablées d’un jeu plus classique. Ainsi, l’un des coups de cœur de la rédaction se dirige vers Tethered, tandis que l’on ne pourra qu’être sous le charme de Eagle Flight ou de Robinson The Journey.

Avant de conclure sur le choix de la rédaction pour 2016, il serait bon de faire le point sur les meilleures exclus que l’on peut trouver en fonction de la machine que nous possédons. Du côté de Sony, par exemple, impossible de ne pas évoquer Uncharted 4 ; également grand vainqueur du meilleur jeu-vidéo d’action-aventure en 2016, Uncharted 4 se place comme LA référence des exclusivités du côté de Sony, et nous ferait presque oublier Street Fighter V, The Last of Us Remastered, Bloodborne ou encore l’incroyable Until Dawn et l’arlésienne qu’est The Last Guardian. Pour Microsoft, il est alors impensable de ne pas souligner le succès critique et commercial de Gears of War 4 et Forza Horizon 3. Ayons encore une petite pensée pour Dead Rising 4, véritable boucherie jouissive, malgré quelques carences en protéines.

Le bilan est encore plus réduit pour Nintendo, qui n’aura pas vraiment proposé de grands jeux ; notamment sur Nintendo Wii U. Élargissons alors les horizons pour retrouver Mario Kart 8, Bayonetta 2 et Splatoon, trois des meilleurs titres de la console en fin de vie. La 3DS en revanche, proposera de très bons RPG, mais soulignons surtout Pokemon Lune / Soleil et Bravely Second End Layer.

Les meilleurs jeux-vidéo de 2016, les meilleures exclus et le choix de la rédaction

En ce qui concerne la rédaction, le choix a été particulièrement compliqué, mais s’il ne fallait en retenir qu’un seul :

Pour moi, mon jeu préféré n’est pas présent ici, mais cela ne veut pas dire qu’il est à jeter aux oubliettes, bien au contraire ! Bienvenue dans l’enfer et dans l’action la plus pure qu’il soit, bienvenue dans le monde de DOOM !

Quel choix difficile ! Tant de bons ; mais aussi de mauvais, jeux sont passés sous nos yeux cette année et ne choisir qu’une seule expérience est regrettable ; pour s’en sortir… Je vais citer Tethered sur PS VR, puis Dead Rising 4 (ne me faites pas choisir entre The Division, Dead Rising 4 et Watch Dogs 2). Malgré ses défauts, j’ai toujours trouvé l’univers incroyablement dense et aussi jouissif que percutant !

 Mon jeu favori de cette année 2016 n’est pas si dur à deviner. Vu mon style de prédilection, je ne peux que saluer le délire le plus complet offert par Dead Rising 4. Aussi fun qu’habile, l’on appréciera la fluidité du personnage, enfin plus rapide ; même s’il possède des défauts parfois énervants, Dead Rising 4 est une expérience appréciable.

Pour la rédaction, le choix n’est pas compliqué et vient mettre Tom Clancy’s The Division dans la plus belle des lumières. Prenant, additif, nerveux et jouissif en coop, The Division est la bonne surprise de 2016.

La Rédaction

La Rédaction

La Rédaction est un regroupement des acteurs de MoveForGames.

2 pensées sur “Les meilleurs jeux-vidéo de 2016, les meilleures exclus et le choix de la rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.