Test de Dreamfall Chapters sur PS4 et Xbox One ; Une aventure complète et retravaillée

Dans l’impossibilité de prendre nos propres captures, les screens proviennent de l’éditeur.

Score de la rédac
Score des lecteurs
[Total : 1    Moyenne : 3/5]

Loin d’être inédit dans la mémoire de certains joueurs, Dreamfall Chapters se faisait néanmoins bien attendre sur les consoles de salon. L’attente est désormais terminée, et, trois ans après sa sortie sur PC, l’on peut laisser la place à un voyage finalement assez merveilleux, qui s’en retrouve sublimé par de nombreuses améliorations apportées.

Sorti en 2014 sur PC sous forme de jeu épisodique, Dreamfall Chapters se voulait finalement très entraînant. Jeu d’aventure en point and click, Dreamfall Chapters mélange deux univers d’une façon subtile ; d’un côté la science-fiction, et de l’autre, l’heroïc fantasy. Au cours de l’histoire, ce sont différents personnages que le joueur pourra incarner, des personnages bien différents, dont Zoé, qui incarne l’héroïne principale. Pour elle ; plongée dans un profond coma, l’objectif est simple, rétablir un équilibre très mince entre deux mondes ; Stark et Arcadia. Si le premier est un monde technologique, le second, quant à lui, laisse la place à la magie et l’onirisme.

Graphiquement d’ailleurs, l’on ressent ces deux univers bien différents ; aussi bien dans les décors des nombreux lieux que l’on explore, que dans le design des divers personnages ; très convaincants. Dans le monde de Zoé ; très futuriste, les décors parviennent à nous éblouir, mais possèdent encore quelques difficultés d’affichage, tout en se montrant parfois grossier. Ce constat peut également se tourner vers les personnages, qui, même s’ils sont réussis, possèdent parfois une disproportion inquiétante. Sur les animations et les effets de lumière, en revanche, l’on ne trouvera rien à redire, mais l’on pourra pester sur aliasing parfois importun et intrusif. Toutefois, l’on comprendra bien vite que les graphismes ne sont pas l’élément central du soft. Dans Dreamfall Chapters, c’est bien la narration et les choix qui s’offrent aux joueurs qui parviennent à nous tenir en haleine.

Test de Dreamfall Chapters sur PS4 et Xbox One ; Une aventure complète et retravaillée

Dans Dreamfall Chapters ; et comme dans tous bons jeu d’aventure point and click qui se respectent, l’on retrouve de nombreux dialogues, certains faisant évoluer le scénario et passage obligatoire au bon déroulement de l’histoire, d’autres non. Ici, les interactions sont d’ailleurs nombreuses avec les éléments du décor, permettant, bien souvent, d’en apprendre plus sur le passé de Zoé et d’autres protagonistes. En embarquant un système de choix, gardez bien à l’esprit que vos actions sont scrutées et que vous pouvez influencer le caractère du personnage. Avec de nombreuses ramifications, les dialogues ; ainsi que les conséquences de vos actes et le changement de personnalité des personnages, apparaissent comme le point fort du titre ; attention toutefois à ne jamais passer les dialogues ; sans faire attention, puisque vous risqueriez de vous retrouver à ne pas savoir quoi faire. La présence des indices ne suffit parfois pas forcément à la bonne continuité de l’histoire. L’on saluera également la difficulté de certaines énigmes ; sans pour autant se montrer trop compliquée à déchiffrer.

D’un point de vue sonore, Dreamfall Chapters offre des dialogues percutants et majoritairement bien doublés et très porteurs pour l’occasion, aussi bien en Anglais, qu’en Allemand ; car oui, Dreamfall Chapters n’est malheureusement pas doublé en Français, une incompréhension totale à la vue du Kickstarter de l’époque. L’ambiance, de son côté, est portée par des musiques parfois envoutantes et plus complètes que dans le titre sorti alors sur PC. L’on pourra néanmoins avoir bien du mal à accepter des problèmes de synchronisations labiales, surtout en 2017.

Malgré les nombreux efforts des développeurs, l’on ne voit que trop bien que Dreamfall Chapters reste un portage de la première heure, d’un titre sortit sur PC. Si l’on fait abstraction des défauts techniques constatés, l’on soulignera que Dreamfall Chapters sur PS4 et Xbox One, embarque tous les chapitres précédemment sortis, et que parvenir au bout de l’aventure vous demandera quelques heures, notamment à cause ; ou grâce, des nombreux dialogues affichés. Une fois terminé en revanche, l’on ne trouvera pas de réelles raisons d’y revenir, si ce n’est pour essayer, peut-être, d’autres choix moraux ; si tant est que l’on se rappelle de nos précédentes actions.

S’il peut être difficile de se plonger dans l’aventure dans les premiers temps, l’on se surprendra à rapidement apprécier le voyage qui nous est offert et le récit qui nous est conté, et l’on se laissera aller à la découverte, tout en faisant abstraction des quelques tares techniques affichées çà et là. Une fois pris dans l’aventure, il sera alors difficile d’en sortir, notamment grâce à un système de narration percutant au possible. Bien sûr, Dreamfall Chapters est loin de s’adresser à tous les joueurs, mais si la réflexion ; posée, et le point and click sont dans vos favoris, l’on ne pourra que vous conseiller de vous y essayer.

Verdict !

   
Graphisme

Malgré la refonte opérée, Dreamfall Chapters souffle le chaud et le froid ; tout en se montrant même trop terne par moment. Aliasé et disproportionné par endroits, le titre dispose tout de même de quelques effets bien sympathiques.

13 / 20
     
Jouabilité Si la caméra peut se montrer parfois folle et le personnage parfois trop lourd, il ne suffira que d’un léger coup de main pour appréhender sereinement la maniabilité.
 15 / 20
     
Bande Son
Palme décernée aux doublages, très convaincants et travaillés ; et à cet univers chaudement porté sur le plan musical. En revanche, l’on regrette l’absence de doublages en Français, notamment après le Kickstarter de l’époque.
 16 / 20
     
Contenu
Avec l’intégralité des chapitres regroupés sur la même galette, l’aventure peut se montrer longue, mais cela est surtout dû aux nombreux dialogues ; toujours jouissifs cela dit. L’on n’aura néanmoins pas de réelles raisons d’y revenir, sauf pour essayer divers choix.
 14 / 20
     
Fun S’il ne plaît pas à tout le monde, Dreamfall Chapters est pourtant enivrant une fois que l’on acquiesce à son contenu, et c’est tant mieux. 16 / 20
     
   Conclusion  
     
Les plus
  Les moins
L’histoire   Pas de VF dans les doublages
Les choix   En dessous graphiquement
 
 
Note Finale
  14/20
Si l’on fera abstraction de cette refonte graphique qui n’en est pas une, et que l’on parvient à se faire happer par l’histoire, l’on retrouvera des dialogues et un récit exemplaires, qui nous tiendront en haleine durant l’intégralité de l’aventure. Une expérience finalement bien convaincante.

 

Kristo

Kristo

Séries TV, Films, Jeux-vidéo, ma vie est bien remplie au niveau des passes-temps ; on se fait une partie ? :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.