Test de Samurai Warriors Spirit of Sanada sur PS4 : Une diversité appréciable

Score de la rédac
Score des lecteurs
[Total : 1    Moyenne : 3/5]

Les Beat’em All vous ont manqué ? Pas de panique, Samurai Warriors Spirit of Sanada est là pour assouvir votre soif de combats dantesques ; tout en vous offrant la possibilité de vous détendre devant une bonne partie de pêche ; qui l’aurait cru ?

Dans la peau de Masayuki Sanada, le joueur se retrouve plongé en plein Japon féodal, où, en tant que serviteur du clan Tekada, il sera question de faire honneur à votre famille, avant tout. Difficile de poser l’intrigue sur le papier en quelques lignes seulement, et l’on préférera vous laisser le soin de découvrir cette dernière dans les meilleures conditions, d’autant que le récit conté pourra vous réserver quelques surprises et qu’il apparaît comme l’un des meilleurs du genre. Soulignons néanmoins que l’on dispose d’un glossaire venant regrouper l’ensemble des informations ; un bon point tant les noms et faits sont nombreux.

Plongeons alors directement dans le vif du sujet, et penchons-nous, quelques instants, sur les graphismes du titre, plus fins sur PS4 Pro. Ici, l’on retrouve un savant mélange d’effets maîtrisés et de quelques déboires techniques, comme un clipping parfois grossier ; mais rien de très inquiétant cependant. L’on appréciera, dès les premières minutes de jeu, de retrouver des personnages très soignés sur le plan de la modélisation, et une certaine fluidité lors des combats et des déplacements, sans constater de saccades et autres points qui auraient pu altérer l’expérience de jeu. Les moments plus calmes, notamment dans le village, sont alors les bonnes occasions d’observer plus en détails les décors, qui offrent un certain charme malgré un aliasing constant. L’on pourra également regretter des décors trop génériques et un aspect parfois vieillot, mais cela est le prix à payer lorsque l’on se lance dans un Musou. Point notable et appréciable malgré tout, le cycle jour/nuit est convaincant et apporte son lot de modification dans le gameplay, puisque, lorsqu’il fait nuit, la mini-carte n’affiche plus les différents objectifs, et l’on reste en proie à de nombreuses attaques surprises.

Test de Samurai Warriors Spirit of Sanada sur PS4 : Une diversité appréciable

Comme dans tout bon musou, Samurai Warriors Spirit of Sanada fait preuve d’une action sans faille lorsque l’on se retrouve lancé en plein cœur des champs de bataille. Ici, l’on retrouve des batailles souvent épiques, toujours dans le style du 1 contre 1 000, véritable marque de fabrique. Si les différents personnages répondent pour le mieux, l’on notera également le changement de protagonistes à la volée, permettant bien souvent de se téléporter à divers endroits de la carte et d’y accomplir les défis fraîchement lancés et d’user de stratagèmes pour bloquer les ennemis ou éviter une défaite quasi-certaine. Si l’on trouvera les trajets à pieds parfois éprouvants, l’on se consolera alors avec la présence du cheval qui viendra raccourcir et faciliter les longs trajets. Car oui, les cartes sont souvent grandes ; très grandes même, et s’y aventurer offre quelque chose de gratifiant. Bien sûr, il est question d’améliorations de niveaux et de niveaux d’armes, rendant ces dernières toujours plus meurtrières, avec, en prime, des attaques élémentaires du plus joli effet. Alors que l’on appréciera la justesse des effets techniques ; tout en faisant abstraction de la monotonie qui se dégage malgré tout des décors, bien trop identiques, l’on pestera quelque peu sur l’IA adverse et allié, pas vraiment capable de terminer un combat sans un grand coup de main.

Du côté de la bande-son, en revanche, l’on retrouve un voyage plutôt fantastique en plein cœur d’un pays en proie à la guerre. Ici, les musiques sont entraînantes et les doublages de qualité. Attention tout de même ; et une fois n’est pas coutume, le jeu n’est pas désireux de s’offrir une échappée en langue Française, et il faudra se contenter des sous-titres en Anglais.

Pour tenter de palier à la monotonie des joutes endiablées, l’on retrouve quelques passages en villages assez déconcertants, mais ô combien prenant. Ici, charge à vous de discuter avec les différents protagonistes ; et leur offrir des cadeaux pour qu’ils acceptent de vous rejoindre sur le champ de bataille, de prendre le thé, de s’occuper d’un petit lopin de terre ou encore de passer quelques heures à pêcher. Tout cela amène une nouvelle dimension ; fortement appréciable, et l’on se plaira même à vagabonder dans cette ambiance différente, tout en répondant favorablement aux nombreuses quêtes lancées par les PNJ. Plutôt longue, l’aventure pourra vous tenir en haleine avec un certain plaisir, d’autant que les plus acharnés pourront se tourner vers l’upgrade des armes, qui demande de vadrouiller dans les espaces environnants, afin d’y récupérer des matériaux précieux.

Qu’on se le dise, Samurai Warriors Spirit of Sanada se veut toujours aussi bon que ses prédécesseurs, tout en apportant quelques petites nouveautés qui font mouche. Alors que les doublages sont de qualité et que l’on se plaira à évoluer au fil de l’histoire et des différents challenges, le titre se part de ses plus beaux atouts pour faire honneur à la licence. Bien sûr, il reste toujours de nombreux points négatifs et plus dérangeants, mais rien d’insurmontable pour le joueur curieux ou grand amateur de musou. Vous voilà prévenus.

 

Verdict !

   
Graphisme

Malgré le soin apporté, Samurai Warriors Spirit of Sanada reste dans cette mesure plus soft que l’on connaît des musou. Parfois très aliasé, avec même un clipping surprenant, Samurai Warriors Spirit of Sanada parviendra tout de même à vous offrir quelques moments incroyables.

14 / 20
     
Jouabilité Rien de trop compliqué à prendre en main, puisque les combos se plaisent à sortir à une incroyable facilité. Les voyages en chevaux permettent également un gain de temps non-négligeable, tandis que le fait de switcher entre les personnages est très plaisant.
 16 / 20
     
Bande Son
Très clairement le point fort du titre, et pour cause. Les doublages sont exemplaires et les musiques permettent une immersion de taille. L’on regrettera finalement l’absence de Français, surtout dans les sous-titres.
 18 / 20
     
Contenu
Réussir à voir le bout de l’aventure vous demandera un temps assez conséquent (20 heures). De leur côté, les amateurs de lvl-up en profiteront pour partir à l’exploration, et à la chasse aux matériaux rares, entre deux parties de pêche, ou deux séances d’agriculture.
 16 / 20
     
Fun Pas grand chose à dire ici ; comme tout les musou, Samurai Warriors Spirit of Sanada se montre incroyable fun ; si tant est que l’on adhère au genre bordélique du 1 VS 1 000. 15 / 20
     
   Conclusion  
     
Les plus
  Les moins
Bande son   Pas de Français
Cycle jour/nuit   Parfois à la traîne techniquement
 L’ambiance  
 
Note Finale
  15/20
Si l’on prend en compte les promesses qu’offre le prochain opus de Dynastie Warriors, l’on ne pourra que regretter la tournure de cet épisode Samurai. En revanche, les quelques nouveautés affichées, la bande son et l’histoire, font de ce titre une aventure à vivre pleinement !
Kristo

Kristo

Séries TV, Films, Jeux-vidéo, ma vie est bien remplie au niveau des passes-temps ; on se fait une partie ? :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.