Test de Toukiden 2 sur PS4 et PS Vita : Quelques nouveautés au programme

Score de la rédac
Score des lecteurs
[Total : 2    Moyenne : 2/5]

Au fil des ans, la licence Toukiden aura réussi à se faire un nom auprès des joueurs avides des jeux d’action / RPG ; tout en possédant cette touche bien bordélique des beat’em all, une touche que l’on apprécie pleinement. Avec ce Toukiden 2, les développeurs de Koei sont bien désireux de parfaire leur licence ; malgré un certain manque de nouveautés.

Si les joueurs les plus méticuleux passeront un temps conséquent sur la création de son (ou sa) personnage qui offre foule de détails personnalisables, l’une des principales nouveautés de Toukiden 2 ne tardera pas à se dévoiler ; préparez-vous à accueillir une histoire bien remplie, et se déroulant sur plusieurs chapitres. Dans Toukiden 2, Yokohama est en prise avec les Oni ; un nom plus classe pour désigner des monstres, et notre héros est bien décidé à remettre les choses dans l’ordre. Malheureusement, et malgré toute sa bonne volonté, une hydre aura raison de lui et le transportera à travers le temps. Cette première péripétie amènera la consistance du scénario entier, sauver l’ensemble du monde, en proie à d’innombrables menaces. Sans pour autant révolutionner le genre, Toukiden 2 parvient à offrir un scénario qui se laisse admirer, même si ce dernier est clairement une tentative d’effacer cet aspect redondant que l’on pouvait alors connaître jusqu’à alors.

Pourtant, en l’état, difficile d’être correctement plongé dans le récit, la faute à une monotonie qui ne tardera pas ; l’apparition d’une cinématique occasionnelle ne viendra pas non plus sauver les meubles. Que l’on soit clairs, l’on retrouve ici de très : trop, nombreux dialogues, clairement destinés aux amoureux de la lecture. Signalons aussi au passage qu’il vous faudra être à l’aise avec l’Anglais, Toukiden 2 n’étant pas traduit pour sa sortie Française.

Outre cet aspect très narratif ; qui divisera les amateurs de Toukiden et qui ne parvient pas vraiment à rompre avec la répétitivité que propose le titre, force est de constater que Toukiden conserve les forces des opus précédents, tout en se permettant d’en améliorer certains. Ainsi, et passage sur la « nouvelle génération » oblige, l’on retrouve un aspect monde ouvert appréciable. Si ce dernier apparaît plus comme un monde semi-ouvert, l’on profitera d’une certaine liberté et d’une recherche constante de quêtes et autres matériaux pour améliorer son équipement. Avant de se pencher plus en détails sur le gameplay de Toukiden 2, il est bon de faire une parenthèse graphique sur l’aventure, qui affiche, incontestablement, le défaut de tous les beat’em all, à savoir des décors parfois génériques au possible.

Car oui, et même si ces derniers sont nombreux ; plaines, mines, grottes, forêts, …, il peut être difficile d’accepter cela, surtout en 2017. Dans le côté positif, l’on pourra toutefois noter que les temps de chargement sont quasi-inexistants ; les seuls présents sont lors de changement de zone et sont bien rapides, que les personnages sont bien modélisés et que les Oni les plus mémorables possèdent de nombreux détails – le tout étant agrémenté d’une animation fluide et exemplaire. De plus, l’on appréciera également quelques textures et effets de lumière, même si ces derniers se montreront parfois pixélisés. Du côté de la PS Vita, Toukiden 2 fait le job graphiquement et l’on ne constatera que quelques baisses de framerate par endroits et lors des combats les plus intenses.

Test de Toukiden 2 sur PS4 et PS Vita : Quelques nouveautés au programme

Face aux anciens épisodes, Toukiden 2 apporte deux nouveaux styles de combats et la main démoniaque. Cette dernière permet d’agripper les Oni et de se projeter en l’air, notamment pour connaître une certaine phase d’esquive. Très puissante, la main démoniaque permet également de briser les membres des Oni ; qui reste une action constante dans Toukiden, afin d’en récupérer les matériaux les plus rares. Outre la main démoniaque, les joueurs pourront découvrir deux nouveaux styles, comme l’épée et bouclier qui permettent une approche bien différente des combats, avec une stratégie plus évoluée, et un fouet, qui plaira aux amateurs. Bien sûr, il reste possible de changer d’équipement à tout moment, puisque, Toukiden oblige, l’on ne retrouve pas de niveau sur les personnages.

Ici, c’est l’équipement qui est modifiable, et surtout, améliorable. Le but principal de Toukiden étant de passer de nombreuses heures ; et bien plus, à occire les différents Oni afin d’en récupérer des matériaux très utiles pour s’armer plus efficacement. Vous l’aurez alors déjà compris ; si vous ne la saviez pas plus tôt, Toukiden 2 est un titre spécialement pensé pour les joueurs désireux de grind, afin d’étoffer convenablement l’équipement de son personnage. Si vous vous laissez prendre au jeu, il pourrait alors être très difficile de décrocher, mais l’on ne s’en plaindra pas, puisque le plaisir est toujours présent. Détruire chaque partie d’un Oni deviendra votre lot quotidien, que vous soyez seul ou entre amis – en effet, le multijoueurs est toujours présent, et se voit amélioré.

Si l’IA en solo est convaincante, c’est bien en multijoueurs que Toukiden 2 prend tout son sens, puisque chaque personnage parviendra à compléter l’autre, notamment en équipant correctement les Mitama, ces esprits gardiens surpuissants, et qui confèrent à votre personnage, de multiples bonus, aussi bien passifs qu’actifs. Dès lors, l’on pourra passer énormément de temps à tenter de trouver un juste équilibre entre les joueurs, que l’on soit soigneur ou fervent adepte des dégâts massifs. Quoiqu’il en soit, se lancer dans l’aventure de Toukiden 2 offre son lot d’émotions, surtout lorsque l’on se met en quête d’en meilleur équipement, pour être toujours plus puissant. Bien qu’il puisse se montrer très rébarbatif dans son déroulement, Toukiden 2 offre aux joueurs un monde plus ouvert qu’à l’accoutumer, ce qui permet de s’affranchir d’un cloisonnement regrettable. Pour parfaire cette nouveauté, l’on appréciera tout particulièrement que notre personnage puisse bénéficier d’un sprint et d’une téléportation rapide grâce à diverses pierres.

Avant de conclure, faisons un petit aparté sur la version PS Vita, qui se montre, sans réelle surprise, comme la version la moins aboutie graphiquement. Avec une distance d’affichage réduite et quelques chutes de framerates / ralentissements, et des contrôles pas toujours simples dans le feu de l’action, Toukiden 2 sur PS Vita n’est toutefois pas une version à oublier, bien au contraire. Avec la possibilité de transférer ses sauvegardes et possédant le même contenu que son homologue PS4, Toukiden 2 sur PS Vita est un excellent compromis si vous n’êtes pas souvent dans votre salon.

Au final, Toukiden 2 reprend les forces des opus précédents, tout en se permettant d’en améliorer certains points. Bien que ces nouveautés puissent être jugées trop « light », et que la narration poussée ; notamment pour tenter de gommer la lassitude que peut provoquer le titre, soit sans réelle surprise, Toukiden 2 est destiné à un public bien particulier, celui qui n’a pas peur de passer des heures et des heures à parfaire son équipement, en démembrant de nombreux Oni. Satisfaisant en solo, Toukiden 2 prend une nouvelle ampleur en multijoueurs, et offre même quelques moments appréciables de stratégie.

Verdict !

   
Graphisme

Ne le cachons pas, Toukiden 2 n’est pas réellement une vitrine technique de la console de Sony. S’il s’en tire mieux sur PC, Toukiden 2 possède toutefois un charme certain et met en avant une belle modélisation des personnages et des Oni, ainsi que des animations fluides.

14 / 20
     
Jouabilité Soit vous martelez votre manette pour sortir l’intégralité des coups, soit vous jouez un peu plus stratégique ; dans les deux cas, ça fonctionne plutôt bien. Les différentes armes offrent une bonne diversification, mais l’on regrettera une version PS Vita moins ergonomique.
 15 / 20
     
Bande Son
Les voix Japonaises sont plutôt convaincantes, tandis que la musique et les différents effets sonores permettent une bonne immersion.
 16 / 20
     
Contenu
Il est certain que sur le plan du contenu pur, Toukiden 2 frappe réellement fort, avec ses chasses à renouveler des dizaines de fois (et plus), pour parfaire son équipement de la meilleure des façons. Si le mode histoire reste anecdotique, il n’en reste pas moins présent.
 18 / 20
     
Fun Appréciable en solo, Toukiden 2 prend réellement son sens en multijoueurs. Si vous parvenez à passer outre la lassitude qui vous guette, vous connaîtrez de nombreuses nuits blanches. 17 / 20
     
   Conclusion  
     
Les plus
  Les moins
Un mode histoire…   … Mais trop de textes
Fun en multijoueurs   Uniquement en Anglais
Monde semi-ouvert   Un peu facile ?
 
Note Finale
  16/20
Pour sa sortie Française, Toukiden 2 maintient les forces présentes dans les précédents opus, tout en apportant quelques touches nouvelles. Avec son monde semi-ouvert, Toukiden 2 offre une nouvelle forme de liberté, mais il ne faut pas oublier son objectif principal, vous faire passer des centaines d’heures à démembrer des monstres, pour en tirer les meilleurs composants pour les meilleures armes. Rébarbatif ? Pas si l’on laisse prendre au jeu, et que l’on se dirige, en plus, vers le multijoueurs.
La Rédaction

La Rédaction

La Rédaction est un regroupement des acteurs de MoveForGames.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.