Dossier : De la Nintendo Wii à la Nintendo Switch en passant par la Nintendo Wii U, entre succès mondial et désillusion certaine

Nintendo, grand acteur du marché des jeux-vidéo depuis de très nombreuses années maintenant, aura soufflé le chaud et le froid au cours de son histoire. Si sa première apparition dans le milieu des jeux-vidéo aura eu le succès qu’elle mérite ; la NES avec presque 62 millions d’unités vendues, ce sera notamment grâce à des licences nouvelles, et très addictives.

Si Nintendo est désormais l’entreprise que tout le monde connaît, c’est grâce à ses licences, aussi diverses que variées, qui permettront à tous d’y trouver son compte. Qui ne se sera jamais, à l’heure actuelle, retrouvé devant un Mario, un Zelda, un Pokemon, un Kirby, un Pikmin ou un Métroid ? Qu’on se le dise, jamais un constructeur de console ne détiendra autant de marques fortes, connues dans le monde entier.

nintendo wii

Toutefois, ce dossier n’est pas destiné à se pencher en détails sur les nombreux jeux-vidéo qui ont fait le succès de Nintendo au fil des âges, mais bien à trois consoles de salon en particuler, qui sont destinées à changer le futur de Nintendo à tout jamais. Premièrement, retournons en 2006 pour découvrir celle qui chamboulera les habitudes des joueurs, conciliant à la perfection le divertissement et la famille entière. Persuadé que plusieurs consoles puissantes ne pouvaient cohabiter sur le marché, Nintendo voulait changer radicalement de cap après son essai ; déjà controversé, de la Nintendo GameCube.

Ainsi, la Nintendo Wii se portait comme le fer de lance de cette nouvelle mode, une mode qui permettrait aux petits et aux grands de se retrouver dans le salon et de s’amuser tous ensemble. Très inférieure sur le plan technologique face à ses principales concurrentes qui étaient alors la PS3 et la Xbox 360, le succès de la Nintendo Wii ne se fera pas attendre, venant confirmer la bonne inspiration de Nintendo, quelques années auparavant. Mieux encore, la Nintendo Wii sera la console de septième génération qui se vendra le plus, allant même jusqu’à subir de très lourdes ruptures de stocks.

Obliger le joueur à bouger devant son écran avec sa wiimote aura été un pari risqué, mais bien plus que payant pour Nintendo, qui parviendra à écouler plus de 100 millions de consoles avant de connaître une baisse de forme certaine en 2012 ; l’annonce et la sortie de la Nintendo Wii Mini ne parviendront pas à rebooster les ventes d’une console qui semblait avoir fait son temps. L’effet était-il passé de mode où les joueurs commençaient-ils à se lasser sérieusement d’évoluer dans un énième univers de Mario ?

nintendo wii u

Dans le même temps, les joueurs pouvaient acquérir la Nintendo Wii U, la dernière console de Nintendo, elle aussi sortie en 2012. Après s’être essayé à un genre des plus casuals, Nintendo voulait se réconcilier avec les joueurs plus matures, en offrant, dans un premier temps, une console plus puissante et capable de rivaliser avec les futurs PS4 et Xbox One ; sur le papier tout du moins, qui sortiront un an plus tard. Malheureusement pour Nintendo, un enchaînement de mauvais choix, suivi d’une communication exécrable aura scellé le sort de la Nintendo Wii U, avant même sa sortie.

Dossier : De la Nintendo Wii à la Nintendo Switch en passant par la Nintendo Wii U, entre succès mondial et désillusion certaine

paparmario3bayonetta2

 Bien qu’elle soit plus puissante que son ainée, les consommateurs ne trouveront pas réellement de raisons de sauter le pas, la faute, certainement, à un line-up trop vide pour donner une quelconque envie. De leur côté, les acheteurs de la première heure ne voyaient pas l’intérêt d’acquérir une nouvelle Nintendo Wii, simplement arborée d’un U, d’autant que, rappelons le, le public visé était occasionnel. Autre fait notable, les sorties de gros titres étaient trop espacées pour réussir à tenir le joueur en haleine et les quelques exclusivités ne proposeront rien de très percutant ; seule la sortie de Bayonetta 2 pouvait émoustiller les joueurs, mais le bilan était bien trop faible. Récemment, par exemple, l’on pouvait découvrir Paper Mario Color Splash ; dont le test est disponible ici, et qui apparaît comme l’un des derniers softs à sortir sur la Nintendo Wii U, une fin très triste, au final, pour une console qui possédait pourtant des qualités indéniables.

Désormais, tous les regards se tournent vers 2017, et vers la fameuse Nintendo Switch. Nintendo a-t-il appris de ses erreurs ? Après un immense succès mondial avec sa Nintendo Wii puis une grande désillusion avec sa Nintendo Wii U, Nintendo se doit de se montrer à la hauteur de son histoire, sous peine de connaître un nouvel échec, dont les aboutissants pourraient bien chambouler la terre entière. Véritable mix entre console de salon et console portable, la Nintendo Switch dispose d’un écran sur lequel peut s’emboîter deux manettes, pour les jeux en déplacements. Lorsque l’écran est mis dans son socle, la Nintendo Switch se transforme en console de salon, avec laquelle on peut utiliser des manettes plus classiques.

nintendo switch

Alors que Nintendo est désireux de toujours tenter le diable en innovant dans ses façons de jouer, l’expérience proposée par la Nintendo Switch se veut plus conventionnelle qu’à l’accoutumer, et ce, malgré la possibilité de transférer rapidement la console entre portable et salon. Point positif toutefois, la Nintendo Switch devrait bien s’adresser à tous les publics comme l’a déjà prouvé le trailer, où, même si nous pouvions voir un nouvel épisode de Super Mario et de Mario Kart, l’on retrouvait aussi du Elder Scrolls et du NBA 2K.

Tant d’incertitudes doivent encore trouver réponse d’ici à la sortie de la console, comme le prix de la dernière-née de Nintendo. À l’heure où ces lignes sont écrites d’ailleurs, un prix hypothétique était révélé par un revendeur Suisse, un montant de 499 Francs Suisse. Si l’on fera abstraction de la conversion, l’on soulignera que la Nintendo Wii était vendue à 399 Francs Suisse à sa sortie, et affichée à 249 euros chez nous ; pouvons-nous alors miser sur 349 euros à la sortie de la Nintendo Switch ? Quoiqu’il en soit, et même si cette dernière venait à connaître un échec, Nintendo pourra encore miser sa Nintendo 3DS, qui enchaîne les succès.

La Rédaction

La Rédaction

La Rédaction est un regroupement des acteurs de MoveForGames.

Une pensée sur “Dossier : De la Nintendo Wii à la Nintendo Switch en passant par la Nintendo Wii U, entre succès mondial et désillusion certaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.