Chime Sharp : Quand la musique est bonne

Score de la rédac
Score des lecteurs
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Images Éditeur.

Chime Sharp, disponible sur PS4 et Xbox One, n’est autre qu’une nouvelle aventure ; plus lissée, de Chime premier du nom, alors sortit en 2009. Ici, le tour sera rapidement fait, Chime Sharp est un titre unique.

Dans son déroulement, rien de plus simple ; ni de plus sobre. Il vous suffit de placer des pièces sur le plateau qui se dresse devant vous, afin de les interpréter comme des notes de musique. Plus vous créez de blocs, et plus la musique évoluera, vous laissant seul maître à bord. Certes, envisager d’écrire un test sur Chime Sharp est compliqué, tant il faut s’essayer au soft pour mieux le comprendre et l’appréhender.

Difficile, alors, de réussir à évoquer clairement les tenants et les aboutissants de Chime Sharp, mais l’on soulignera un puzzle-game très entraînant, musicalement parlant. Lancé dans l’aventure, le joueur devra ; un peu (beaucoup) à la manière de Tetris, réussir à remplir le tableau qui se projette devant lui, en faisant correspondre les formes données en vue de créer des blocs. Jeu de réflexion par excellence, Chime Sharp possède cet aspect musical que l’on apprécie beaucoup, avec une pléiade de titres différents (CHVRCHES, Kavinsky, …), permettant un challenge constant et consistant. En réalité, Chime Sharp apparaît comme la version définitive de Chime, en apportant son lot de nouveautés, et de corrections face au premier épisode. Ici, l’on retrouve alors des graphismes remis au goût du jour et une jouabilité améliorée ; bien que l’on n’en ait pas forcément eu besoin.

Chime Sharp : Quand la musique est bonne

Pour en revenir un peu plus sur son déroulement, Chime Sharp met le joueur au défi de créer des blocs de trois cases sur trois ou plus, avec les formes imposées. Bien sûr, les blocs plus larges rapportent plus de points, tandis que la musique change radicalement en fonction de vos actions sur le plateau ; vous êtes un peu le DJ des temps modernes, ce qui permet, en plus, une très forte immersion dans cet univers décalé.

Au cours de nos aventures sur Chemi Sharp, l’on notera encore la présence de différents modes de jeu ; même si le mode standard reste comme l’objectif des nouveaux joueurs et ceux qui ne sont pas encore à l’aise avec le concept et qui pourraient se croire perdus. Les plus chevronnés, en revanche, se dirigeront très vite vers le mode Challenge, qui est une ode à la difficulté et l’une des principales raisons de se laisser tenter à l’entraînement pur et dur.

Au final, l’on n’a pas vraiment beaucoup à dire sur Chime Sharp, qui peut plaire énormément si l’on se laisse prendre au jeu, ou nous laisser de marbre devant les actions à effectuer. En revanche, l’on ne pourra que vous recommander chaudement de l’essayer, ce dernier permettant de s’échapper d’une très belle façon.

Score de la rédac

La Rédaction

La Rédaction

La Rédaction est un regroupement des acteurs de MoveForGames.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.