Test de Goat Simulator The Bundle PS4 : Il est parfois dur d’être une chèvre

Score de la rédac
Score des lecteurs
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Goat Simulator, c’est un peu le nirvana des choses idiotes, mais terriblement jouissives. Après avoir fait un carton lors de sa sortie sur PC en 2014, au mois d’avril, jugez plutôt… De nombreux contenus sont venus se greffer à l’expérience initiale ; désormais, c’est enfin à la PS4 d’accueillir son exemplaire, quelques mois après la version Xbox One.

Goat simulator

Mais qu’est-ce qui change par rapport à la version Xbox One ? En réalité, pas grand chose, si ce n’est rien du tout. L’on retrouve toujours le jeu de base et ses décors plus ou moins réussis, auquel vient se greffer une apocalypse de zombies ; pour surfer sur la vague, et une expérience immersive dans un monde désireux de simuler un MMO, un MMO, où, bien entendu, le ton est décalé, les quêtes grossières et où les ennemis prennent la direction des oubliettes ; certes, c’est grossier et inutile, mais l’on adore le concept et l’on en redemande.

Goat Simulator_ The Bundle_20161117201553

Pour bien remarquer les améliorations, il vous suffit de débuter votre vie de chèvre avec le jeu de base, qui propose un concept finalement simple, puisqu’il vous suffit de vous glisser dans la peau d’une chèvre. Ici, aucun objectif, vous vaquez à vos occupations et tenterez de faire un maximum de dégâts ; que ce soit dans les décors ou sur vous-même, afin d’obtenir le meilleur score. Scoring poussif, Goat Simulator se vantera d’être une vaste blague, emplie de bugs et d’un moteur physique discutable. Utiliser votre langue pour agripper personnes et objets afin de les lancers au loin sera votre principale occupation, pour peu, bien entendu, que vous accrochiez au concept.

Test de Goat Simulator The Bundle PS4 : Il est parfois dur d’être une chèvre

Goat Simulator_ The Bundle_20161117202229Goat Simulator_ The Bundle_20161117202459Goat Simulator_ The Bundle_20161117203824

 Dans son extension d’apocalypse zombie, Goat Simulator se permettra simplement d’implémenter une jauge de faim et de vie, qu’il faudra constamment surveiller. Toujours très loin de se prendre au sérieux, cette extension offre de nombreux clins d’oeil ; comme la fabrication d’armes surpuissantes, sans pour autant se renouveler convenablement dans ses décors. Il faudra attendre l’extension simulant un MMO pour cela ; et, chose surprenante, le constat est positif et permet de se laisser, une nouvelle fois, prendre au jeu. Ici, les quêtes sont absurdes, les objectifs grossiers et les classes totalement décalées, et c’est bien ce qu’on vient chercher lorsque l’on lance une partie de Goat Simulator.

Goat Simulator_ The Bundle_20161117202806

Bien qu’il soit assez limité techniquement, Goat Simulator ne veut pas faire de ses graphismes ; une démo des bases de l’Unreal Engine 3 au départ, sa force, mais bien mettre au point un monde déjanté où ne règne que le chaos provoqué par cette infâme chèvre. Ne vous y trompez pas, la jouabilité est simpliste et l’on découvrira une ribambelle de bugs en tous genres du début à la fin, mais le tout est assumé et la pilule passe relativement bien, bien que le titre ne s’adresse clairement pas à tout le monde.

Goat Simulator_ The Bundle_20161117202627

Au final, Goat Simulator The Bundle sur PS4 vient compléter son aventure en venant faire tourner la tête des joueurs PS4 et des amoureux des chèvres. Ici, il n’est aucunement question de comprendre quelque chose, mais juste de se défouler et de permettre à cet animal d’entreprendre des actions qu’il n’aurait jamais crues possible, et à bas prix !

Verdict !

     
 Graphisme

Certes, c’est laid, grossier et d’un autre âge, mais l’intérêt de Goat Simulator The Bundle est ailleurs.

9 / 20
     
Jouabilité Simpliste et enfantine, la jouabilité est accessible et tout est compréhensible sans chercher ; dans un autre jeu, en revanche, cela ne passerait pas.
13 / 20
     
Bande Son
Des cris, des bruits de chèvres et autres joyeusetés… Tout cela a au moins le mérite de vous obtenir un sourire.
13 / 20
     
 Contenu
Goat Simulator The Bundle se permet d’afficher le jeu base, ainsi que toutes ses extensions. Si vous adhérez au concept, il ne fait nul doute que vous y passiez du temps et que vous aurez envie de tout découvrir.
13 / 20
     
 Fun Amateurs de chèvres et autres amoureux de jeux de scoring simplement idiot, vous serez au nirvana. Les autres, passez votre chemin.
16 / 20
     
   Conclusion  
     
Les plus
  Les moins
On incarne une chèvre
  Laid
Le simulateur de MMO   On en fait vite le tour
Idiot   Intérêt discutable
   
Note Finale
  13/20

Vendu a bas prix, Goat Simulator The Bundle sur PS4 permet aux joueurs qui ne s’y étaient pas encore essayé, de trouver un univers totalement barré, ne possédant aucune règle. Vide et sans objectifs précis, l’on se plaira néanmoins à relancer le jeu par moments, histoire de voir quelles nouvelles atrocités l’on pourrait faire à notre animal.

La Rédaction

La Rédaction

La Rédaction est un regroupement des acteurs de MoveForGames.

Une pensée sur “Test de Goat Simulator The Bundle PS4 : Il est parfois dur d’être une chèvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.